Le TOP 10 DES PLATS DE RUE A NE PAS MANQUER AU VIETNAM

Gỏi Cuốn Tôm Thịt / Rouleaux de printemps aux crevettes et au porc

« Gỏi Cuốn Tôm Thị » est une entrée rafraîchissante composée de crevettes bouillies, de poitrine de porc, de nouilles de vermicelles et d’un assortiment de légumes frais (laitue et ciboulette chinoise), le tout enroulé dans du papier de riz. Cela signifie littéralement « rouleaux de salade ». Ils sont très populaires et on peut les trouver un peu partout en ville.

Ils sont le plus souvent servis à température ambiante et doivent être trempés dans une sauce aux cacahuètes ou à base de poisson fermenté que l’on sert à côté.

C’est un en-cas délicieux et diététique à savourer pendant les journées chaudes.

Bánh tráng nướng / Pizza vietnamienne

Cette « pizza » locale et très savoureuse est faite d’une galette de riz grillée au barbecue et recouverte de garnitures variées.

Un œuf de caille est battu directement sur la galette de riz et étalé uniformément afin que les garnitures tiennent mieux. Celles-ci peuvent être composées de fromage, de viande hachée, de crevettes séchées, de saucisses en tranches, de cacahuètes, d’échalotes, d’herbes, de sauce de poisson …

Les « bánh tráng nướng » sont l’un des aliments de rue les plus populaires chez les jeunes vietnamiens. Soyez conscients que vous pouvez facilement devenir accro à cette collation croustillante et savoureuse!

Bò lá lốt / Rouleaux de bœuf

Le « Bò nướng lá lố » est un morceau de bœuf enrobé de feuilles de bétel sauvage (lá lốt) et aromatisé à l’ail, aux échalotes, à la sauce de poisson, au poivre noir et à la citronnelle. Les morceaux de viande sont enroulés comme des cigares comestibles et grillés sur du charbon de bois dans les rues. Vous les mangerez accompagnés de galette de riz, de vermicelles, de nombreuses herbes et d’une sauce d’accompagnement.

Ce mélange de viande grillée et de verdure est une combinaison parfaite et en fait l’un des en-cas vietnamiens les plus savoureux!

Les « Bò lá lốt » sont généralement servis le soir et se marient particulièrement bien avec une bière fraîche.

Chả giò (or nem rán) / Nems

Ces rouleaux de printemps frits ou nems, alternativement appelés « nem rán » (dans le Nord du Vietnam) ou « chả giò » (dans le Sud) constituent un plat très populaire de la cuisine vietnamienne.

Ils sont composés de porc haché, de crevettes, de champignons et d’oignons séchés, et sont servis lors d’occasions spéciales telles que le Têt et d’autres festivités familiales.

Les ingrédients sont tous mélangés soigneusement avant d’être enveloppés dans du papier de riz en petits rouleaux et frits dans de l’huile bouillante. Vous les mangerez avec de la laitue, des herbes et des vermicelles. Ils varient légèrement d’une région du Vietnam à une autre.

Sò Điệp Nướng Mỡ Hành / Coquilles Saint-Jacques grillées à l’oignon vert

Les fruits de mer sont très populaires auprès des Vietnamiens, en particulier les escargots de mer, les crabes, les palourdes et les pétoncles.

L’un des meilleurs plats de fruits de mer à ne pas manquer est le « Sò Điệp Nướng Mỡ Hành » qui sont des pétoncles grillés sur le barbecue avec de la graisse de porc, de l’oignon vert, de la sauce de poisson et des cacahuètes.

C’est un mets simplement délicieux et qu’on trouve dans les restaurants de rue le long de la côte mais aussi à Ho Chi Minh-Ville.

Phở / Soupe de nouilles

Le « Phở » (soupe de nouilles) est probablement la nourriture de rue la plus connue et la plus populaire au Vietnam! Il se compose de bouillon, de nouilles de riz, d’herbes variées et de viande finement tranchée sur le dessus. Il est servi avec des pousses de soja frais, du citron vert et du piment. Il a un goût et une odeur incroyables!

Vous pouvez avoir votre pho servi avec du bœuf cru ou cuit en tranches ou bien avec du poulet cuit (phở gà) ou encore des fruits de mer (phở hải sản). Vous pouvez même demander un pho végétarien (phở chay).

Originaire du nord du Vietnam au début du 20ème siècle, il s’est ensuite « propagé » dans le reste du monde grâce à des réfugiés après la guerre du Vietnam.

De nos jours, on le consomme le plus souvent pour le petit-déjeuner.

Xôi chiên với chà bông (với được)/ Riz gluant frit

Le riz gluant frit est une collation de rue succulente, vous pouvez la trouver dans beaucoup de stands de rue à Saïgon. Il est incroyablement savoureux, rapide à préparer et bon marché. Il est fait d’un riz gluant frit et aplati dans une crêpe puis garni de porc séché émincé.

Quand il bien fait, la texture du « xôi chiên » est parfaite: elle doit être à la fois croustillante, croquante et un peu spongieuse, donnant une combinaison parfaite. Une fois que vous avez essayé cette spécialité, vous en aurez toujours une folle envie!

Bánh xèo / Crêpe croustillante

Le « bánh xèo » est une crêpe croustillante faite de farine de riz frite et farcie de crevettes, de porc et de pousses de soja, et finalement garnie d’herbes fraîches. La couleur jaune est donnée par la poudre de curcuma ajoutée à la pâte.

Selon l’endroit où vous êtes au Vietnam, elle est faite avec ou sans lait de coco. Vous mangez cette délicieuse crêpe vietnamienne avec vos mains et accompagnée de salade verte tout en la trempant dans une sauce de poisson douce et pimentée.

On dit qu’elle provient du royaume du Champa, influencé par l’hindouisme, pendant l’occupation du centre-sud du Vietnam jusqu’au XIXe siècle. Cependant d’autres personnes disent qu’elle vient de l’influence de la cuisine française et ses crêpes. Peu importe son origine, en tout cas cela vaut le coup d’y goûter.

Bánh cuốn / Crêpes farcies au porc à la vapeur

Cette spécialité de raviolis est confectionnée à base d’amidon de riz cuit à la vapeur et fourré de porc haché et de champignons auriculaires et est servi avec de l’huile d’oignon, des échalotes frites, des saucisses locales coupées en tranches (chả lụa), des concombres et des herbes. Ces raviolis sont servis également avec de la sauce de poisson pour les y tremper.

C’est un plat de rue assez doux et délicat mais également goûteux.

Le « Bánh cuốn » est un plat léger qui se consomme généralement pour le petit-déjeuner partout au Vietnam ou pour une collation à l’heure du déjeuner.

Há cảo / Boulettes de crevettes

Composées d’amidon de tapioca associé à de la farine de riz, ces raviolis «Há cảo» sont généralement farcis de crevettes et de porc ou de légumes. Ils peuvent être pris en snack ou en entrée.

Ces boulettes originaires de Chine sont transparentes et lisses et les crevettes à l’intérieur doivent être bien cuites mais pas trop.

Vous devrez les tremper dans une sauce de poisson ou une sauce pimentée et les manger en une seule bouchée avec des baguettes.

Bún thịt nướng / Viande grillée aux vermicelles de riz

Le « Bún thịt nướng » est un plat vietnamien à base de vermicelles de riz froides, garnies de porc grillé, d’herbes fraîches comme le basilic et la menthe, de salade fraîche et de pousses de soja. Des cacahuètes grillées et des carottes marinées sont ajoutées sur le dessus, apportant un goût supplémentaire.

Certaines variétés comprennent aussi des morceaux de nems ou du bœuf grillé émincé.

C’est une excellente spécialité de rue que vous pouvez trouver partout au Vietnam, sauf à Hanoi où ils cuisinent un plat similaire appelé «Bún chả».

Cơm tấm / Riz brisé

Signifiant littéralement «riz brisé», le «cơm tấm» est l’un des plats les moins chers et les plus alléchants du Vietnam et vous pouvez trouver des points de vente «cơm tấm» presque dans toutes les rues de la ville.

C’est un repas constitué de porc grillé sur du riz brisé, surmonté d’un œuf frit et d’autres accompagnements comme des tranches de concombre et de tomates ou des herbes.

C’est un plat complet et équilibré qui est aussi très nourrissant pour toute la famille.

Bánh khọt / Mini crêpes de riz croustillantes

Le « Bánh khọt » est un plat de mini crêpes servies avec des herbes et des légumes et une sauce de poisson épicée et sucrée pour tremper.

La pâte est faite d’une farine de riz mélangée à de la noix de coco et la couleur jaune est donnée par la poudre de curcuma, comme le « bánh xèo ». Habituellement au-dessus, on dispose des crevettes et des oignons verts.

Alors que le « bánh xèo » est très grand, le « bánh khọt » est beaucoup plus petit et plus épais.

Parmi la longue liste des délicieuses spécialités locales, vous ne devez absolument pas manquer cette crêpe de riz de petite taille!

Cà phê trứng / Café à l’œuf

Le « cà phê trứng » est une boisson locale traditionnellement préparée avec des jaunes d’œufs, du sucre, du lait concentré, un peu de cannelle, le tout mélangé avec du café. Vous le buvez chaud pour profiter pleinement de sa saveur. Il combine délicieusement l’amertume du café avec les jaunes fouettés doux et crémeux.

Cette boisson couramment consommée à Hanoi, est maintenant très populaire à Saïgon et vous pouvez la trouver dans un certain nombre d’endroits. L’histoire dit que cette recette de boisson est apparue au Café Giang (Hanoi) dans les années 1950, à une époque où le lait était une denrée rare au Vietnam et où les produits laitiers étaient remplacés par du jaune d’œuf.

Avant votre voyage au Vietnam, prenez une bouchée et téléchargez ce délicieux guide « TOP 10 DES PLATS DE RUE QUE VOUS NE VOULEZ PAS MANQUER AU VIETNAM”